De nombreuses clients (souvent clientes) me disent, avant de commencer l'activité que je leur propose : « je ne sais pas lire une carte, je n'ai pas le sens de l'orientation ».
Je les rassure (ou pas) : «Moi, non plus, je n'ai aucun sens de l'orientation, je suis capable de me perdre dans un cabinet médical. Mais je sais lire une carte !"

Ce dialogue nous place au cœur de l'éternel débat sur l'inné et l'acquis, sur la différence homme-femme, fruit de l'éducation, de stéréotypes ou autres.

Alors, le sens de l'orientation, inné ou acquis ?avoir le sens de l orientation

Le sens de l’orientation, ce n’est pas la capacité à savoir lire une carte.
Le sens de l’orientation revient à suivre son instinct. Mais encore faut-il être à l’écoute de cet instinct pour oser s’y fier. Cela suppose avoir confiance en soi, en son ressenti.
Certains animaux semblent arriver à s'orienter grâce au champ magnétique terrestre. D'autres utilisent des points de repère visuels. Certains y associent la polarisation de la lumière. 
Quant à nous, nous semblons utiliser principalement des points de repère visuels. “Le sens de l’orientation” repose sur la capacité à traiter de nombreuses informations : celles issues de l’environnement extérieur (repères visuels ) et celles données par notre propre corps (dans quel sens je me déplace, à quelle vitesse…).

Cette capacité remonte à la préhistoire, quand les hommes devaient partir, parfois très loin, pour chasser. Il fallait donc bénéficier d'un grand sens de l'orientation pour pouvoir rentrer à la grotte. D'ailleurs, j'y pense, les femmes pendant ce temps là, elles faisaient quoi ? La popotte, la garde des enfants,...cela explique peut être pourquoi, encore maintenant, les femmes disent ne pas avoir le sens de l'orientation ? Les stéréotypes ont le vie longue.

Ceci dit restons modeste : question sens de l'orientation, nous sommes loin d'égaler nos amis les animaux

Et c'est grave docteur, de ne pas avoir le sens de l'orientation ?

Non, ça se travaille. Voici quelques conseils :

menu arrowAccepter de se perdre
Ce n''est pas grave... votre « non-sens » de l'orientation vous donnera de multiples occasions de tester la gentillesse des gens « Pouvez vous m'indiquer, où se trouve... la sortie;)? »

menu arrow

Oublier votre GPS, surtout quand vous êtes à pied!
Selon la psychothérapeute et neurobiologiste Béatrice Millêtre, « le GPS entrave le développement de notre sens de l’orientation ». Oublier le GPS revient à réveiller notre « boussole intérieure », qui à l'avantage de capter tout le temps et de ne pas tomber en panne de batterie. Bref, il est important de revenir à cet instinct que nous possédons tous, mais que la technologie a étouffé. …..

menu arrowJouer 
Il n'y a pas d'âge pour apprendre par le jeu. La dimension ludique favorise l’apprentissage. Alors, n'hésitez plus : jeux de piste, géocaching ou courses d’orientation sont de bons moyens de travailler notre sens de l’orientation » ...et, peut être, que là je peux vous aider !

D'après un article psychologies.com de pyschologies.com

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to LinkedIn