Quelques extraits d'un excellent article de l'équipe

 

"ce ne sont pas les qualités intrinsèques de Gael dont chacun sait qu’elles sont exceptionnelles, qui furent mises en avant par Mats. C’est l’influence positive de l’entourage, la complémentarité des efforts, la pertinence d’un cadrage collectif. Quelle leçon d’humilité et de sens communautaire, pour tous ceux qui cherchent à suivre la route du team-building

Les grands champions mettent toujours en avant l’importance du collectif. Dans les sports d’équipe, ceci n’est guère surprenant. Mais, cette insistance sur le travail du groupe existe aussi dans les sports individuels. Ainsi, Rafael Nadal a-t-il déclaré Quel que soit votredévouement personnel, vous ne gagnez jamais seul. De fait, en arrière plan de toute victoire, se trouve un réseau d’intelligence et d’efficacité qui la rend possible et qui la valorise.

 

Les champions ont beaucoup à nous apprendre sur de multiples sujets. Comment atteindre des niveaux élevés d’engagement dans le travail ? Comment repousser ses limites ? Comment dépasser l’opposition entre réussite individuelle et performance collective? Comment se situer dans un rapport dynamique aux inévitables échecs ? Comment tirer de bonnes leçons de ses erreurs et anticiper les difficultés à venir? Comment parvenir à un contrôle émotionnel permettant de maîtriser son stress ? (...)

 

Le sport de haut niveau est orienté vers la réalisation de ce que j’appelle des« hyperformances » c’est-à-dire des prouesses hors du commun, frappant les esprits de façon durable. Or, il est crucial pour les managers comme pour les éducateurs de trouver des leviers permettant d’optimiser les performances. D’où l’intérêt d’observer ce qui se passe dans le sport de haut niveau, et d’analyser ce que ses professionnels nous enseignent. Nous possédons tous des réserves latentes d’énergie, d’enthousiasme et d’efficacité, qui ne demandent qu’à s’exprimer et qu’il faut apprendre à libérer. A cet égard, ce qui se déroule sur les terrains de sport est non seulement distrayant, mais instructif : un vrai laboratoire à ciel ouvert…"

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to LinkedIn

D'après un livre excellent" Les leçons du Golf" de Christophe Schmaltz

Ces conseils plutôt liés à une activité sportive se transposent sans problème dans la vie professionnelle.

 

Le bien être

  • soyez vous même. Connaissez vos limites et cherchez  progresser, n'essayez pas de faire illusion
  • une réunion importante s'aborde comme une épreuve sportive: on se prépare, on fait attention à son alimentation, à son équipement, à son sommeil et on s'échauffe
  • libérez vous des tracas matériels pour vous concentrer sur votre tâche, sur votre objectif: ayez du matériel fiable, prenez de la marge pour arriver en avance à votre "départ", anticipez les imprévus (queue pour se garer sur le parking d'une compétition, pas de multiprise chez le client pour brancher ordinateur et vidéoprojecteur...)
  • prenez le temps de préparer votre matériel, utilisez une check liste, qui vous libérera l'esprit (je sais que je n'ai rien oublié)

 

Le comportement

  • Faire preuve d'humilité. On ne gagne pas tous les jours. En course d'orientation, même les meilleurs peuvent chercher une balise 15 minutes (rarement il est vrai, mais ça arrive). En négociation, on ne gagne pas à chaque fois non plus.
  • Comportez vous en gentleman: soyez fair play, respectez les décisions de l'arbitre, soyez éthique dans votre profession, respectez les autres
  • Ne trichez pas avec vous même, analysez vos points forts et vos points faibles, soyez en conscients et entrainez vous pour renforcer les points forts et diminuer les pointst faibles. Sachez relativiser vos performances

 

 

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to LinkedIn

course orientation exercice entrainementUne idée dans les cartons depuis longtemps a enfin vu le jour:un blog participatif pour les entraîneurs de Course d'Orientation, avec des idées d'entraînements classiques ou originales, ludiques ou sportives.

 

Pourquoi laisser toutes nos idées originales dormir dans un coin ou se réaliser une fois? Faisons les fructifier!
Pourquoi ne pas partager nos compétences?
Pourquoi tout réinventer chaque fois? Pourquoi passer du temps à trouver une idée d'entraînement, quand on est à court d'idées. Economisons notre temps ( de bénévoles quand on est en milieu associatif)

 

Blog O'Traineur

 

 

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to LinkedIn

D'après un livre excellent" Les leçons du Golf" de Christophe Schmaltz

 projet course orientation

 

 

En course d'orientation, pour trouver une balise, on agit ainsi:

  • on analyse la situation
  • on envisage les différentes solutions possibles
  • on prend une décision: on choisit notre itinéraire le meilleur possible, suivant nos compétences physiques et techniques
  • on agit
  • le long du parcours, on observe, on adapte notre itinéraire, en fonction des imprévus du terrain
  • ce qu'on avait imaginé ne correspond pas. On analyse. Une erreur de notre part? on se remet en question , on ne se trouve pas d'excuse (la carte, le coureur qui vous a parlé en course, les acclamations du public à la balise spectacle, la pluie, l'heure de départ...). On entreprend des actions simples qui permettent de ne plus être perturbé par l'environnement, l'imprévu...

 

En course, nous devons être attentif à gérer notre effort physique, la tête ne fonctionne pas si le corps est épuisé.

Soyons attentif aux messages envoyés par notre corps. Sans lui, nous n'avancerons pas.

 

Sachons fixer nos limites, ne nous entêtons pas dans une démarche vouée à l'échec. Qu'il est dur, de faire demi tour lorsqu'on sait la balise proche mais introuvable. Quelle est la meilleure solution: croire au miracle ou tester une autre soution?

 

Vous avez perdu du temps sur une balise. Sachez vous reconcentrer pour  l'objectif suivant ,pour la balise suivante,. Une erreur ne doit pas perturber le reste de votre course. Certes le résultat ne sera peut être pas là. Mais il y a des points positifs à capitaliser: la capacité à rebondir après une erreur, le meilleur temps sur un interposte

 

Le résultat est parfois surprenant: nul n'est jamais assuré de ne pas faire d'erreur, les terrains ne sont jamais les même, les problèmes posés par les traceurs sont sans limite. Il faut accepter de ne pas atteindre le résultat escompté, apprendre de ses erreurs pour aller toujours plus haut, être humble. Mais que c'est dur à accepter d'avoir des limites: lorsque la vitesse à laquelle on va nous fait oublier une balise ou lorsque l'esprit déjà sur la ligne d 'arrivée, on perd de précieuses minutes sur l'avant dernière balise!

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to LinkedIn